Mes critiques

mercredi 23 janvier 2019

Master&Slave

Nom du livre:Master&Slave
Nom de la collection:Master&Slave
Auteure:Ai Hibiki
Éditions:Soleil Manga
Pages:192
Date de sortie:30 novembre 2017
Prix:12,95 $(en papier)0,00$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsis

Kana est la star de son lycée. Riche héritière dune famille de bijoutier, son arrogance et sa fierté la rendent détestable auprès de ses camarades. Sa vie bascule lorsqu'elle apprend la ruine soudaine de ses parents, l'obligeant à renoncer à tout son confort et surtout à son domestique, Ko. Elle ignore alors que le pire est à venir en découvrant que ce dernier a hérité d'une très grande fortune. Devenu l'icône du lycée, Ko compte bien affirmer son pouvoir sur son ancienne maîtresse.

------------------------------------------------------------------

Cette première expérience dans le monde du manga fût assez... vague ! J'ai trouvé que l'histoire était tirée par les cheveux et spéciale, le malaise était palpable durant ma lecture.
Kanna est la fille d'un bijoutier riche et célèbre, reine et Diva sur le bord, elle manipule avec soin son serviteur. Jusqu'au jour où son père perd tout et que le serviteur s'annonce
être le fils d'un homme millionnaire. Un jeu de chat et la souris commencent entre eux. Quand j'ai vu la couverture, une envie fugace de découvrir le récit m'a frappé mais malheureusement, ce que je croyais être un Christina Lauren en version japonaise est en fait une histoire de domination entre deux lycées d'âge mineur, et c'est carrément glauque.
Les personnages sont bizarres, le début est plat et rapide, et mise à part la scène finale, le reste était ennuyeux. Kanna est égoïste, est un pervers et les familles ne vivent que pour l'argent. Bref, ce manga est une cata.
Une histoire sans queue ni tête que je ne conseille même pas au plus grand fan de ce genre de livre.

Un dialogue qui ne tient pas debout, aucune valeur mise à l'avant, juste du louche tout au long.
J'ai détesté !

2.5/5

Sabrina

lundi 21 janvier 2019

Tabou- Victime collatérale

Nom du livre:Tabou- Victime collatérale
Nom de la collection:Tabou
Auteure:Joannie Touchette
Éditions:Les éditions de Mortagne
Pages:409
Date de sortie:16 janvier 2018
Prix:16,95 $(en papier)12,99$(électronique)
Âges:14 ans +

Synopsis

« Je ne veux pas que tu conduises après avoir bu, Marion », me répétait-il bien avant que j’obtienne mon permis. « Tu m’appelleras et j’irai te chercher. Peu importe l’heure, compris ? »

Chaque fois, je lui répondais oui. Chaque fois.

Jamais je n’oserais faire quelque chose d’aussi risqué. Alors que lui…

Pourquoi n’a-t-il pas suivi son propre conseil ? Pourquoi a-t-il fallu qu’il prenne sa voiture, ce soir-là ?

On dit que chaque action a sa conséquence. Qu’on doit y faire face, le moment venu. Sauf que je ne suis pas responsable des gestes de mon père ! Alors, pourquoi le monde entier se retourne-t-il contre moi, me traitant comme si j’étais la coupable ?

Je n’ai pas demandé ce qui m’arrive.

Je n’ai jamais souhaité devenir la fille d’un meurtrier…

L’arrestation d’un parent bouleverse inévitablement le cours d’une vie et entraîne son lot de questionnements. Les bulles familiale et sociale du jeune sont fortement affectées ; ses repères, ébranlés. Marion n’y échappe pas. Les actes de son père la forcent à revoir ses certitudes, sa conception du bien et du mal, de même que ses plans d’avenir. Tout ça, dans l’attente du procès. Et du verdict.


----------------------------------------
Merci à Christine, Communications Julie Lamoureux et les Éditions de Mortagne pour votre confiance
----------------------------------------

Je ne pourrais pas dire à quel point ces romans de la collection me brisent le cœur à chaque fois, mais je peux facilement dire qu'aucun d'entre eux m'a laissé de marbre. Et celui-là est parmi eux. Chaque chapitre était un coup soudain dans la poitrine et de la pluie dans mes yeux. L'auteure a une plume magnifique. Marion est anéantie, brisé son père a tué par accident et en voiture une petite fille de sept ans. Dévastée par la vie qu'elle mène désormais, Marion connaît les moqueries des autres et la violence d'un garçon. Elle est maintenant la fille d'un meurtrier, malgré l'amour que lui porte son père et un jeune homme très proche de la victime. Le récit envoi une leçon de vie, une leçon banale mais si importante : Une seule erreur et tout peut partir en vrille. C'est le cas de le dire ! Le thème est dur, provocant, par contre, abordé avec finesse et avec poésie, et surtout avec réalisme. J'ai pleuré, beaucoup même, et je trouvais que tous étaient injustes mais qu'à quelques part certaines étaient normales. Malheureusement, ce genre de chose se produit de nos jours et le vivre à travers les yeux d'une adolescente de seize ans, cela est encore plus bouleversant.
Un Tabou qui laisse des marques pour le restant de mes jours.

Une idée forte abordée avec beauté, et dont l'héroïne fait preuve de courage. 
Coup de coeur !

5/5

Extraits :
- Axel, stop, le supplié-je.

Mais rien ne l'arrête.

- Et tu sais pourquoi j'ai été accroché ? renchérit-il.

Non, et je ne veux pas comprendre. Comme tu ne veux rien entendre.

- Parce que cette fille-là m'a rappelé une personne que j'aime de tout mon cœur, mais qui n'a pas eu la chance de vivre très longtemps, lâche-t-il d'une voix éraillée.


J'hésite toujours quand il brise le silence :

- Je...J'imaginais tout ce que je vais... sans doute rater... Je... J'ai...

Je sens mes yeux s'embuer, mais je n'ai pas la force de le contredire cette fois. Mon côté optimiste m'a déserté, vendredi.



Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « communication julie lamoureux »

Résultats de recherche d'images pour « éditions de mortagne »

Si le livre vous intéresse ou vous voulez découvrir un extrait, voilà le site internet :


Pour découvrir mon avis sur les deux derniers Tabou
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)





Sabrina

jeudi 17 janvier 2019

The Folk of the Air- The Cruel Prince

Nom du livre:The Folk of the Air- The Cruel Prince
Nom de la collection:The Folk of the Air
Auteure:Holly Black
Éditions:Little, Brown
Pages:370
Date de sortie:4 décembre 2018
Prix:16,99$(papier)11,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsis

Jude was seven years old when her parents were murdered and she and her two sisters were stolen away to live in the treacherous High Court of Faerie. Ten years later, Jude wants nothing more than to belong there, despite her mortality. But many of the fey despise humans. Especially Prince Cardan, the youngest and wickedest son of the High King.
To win a place at the Court, she must defy him--and face the consequences.

---------------------------------------------------

Jude Duarte
Cardan
Daniel // "Not going to the party. Not in the mood."

Ce roman d'Holly Black est une pépite, celle qui laisse une trace ineffaçable sur notre cœur. L'univers est magique, magnifique avec son décor féerique et imaginaire. Et puis une seule raison... CARDAN ! Jude a perdu ses parents à l'âge de sept ans, brutalement assassinés. Deux ans plus tard, elle réside avec ses sœurs aux pays des Faes, endroit où elle vit les moqueries des autres, et spécialement de Cardan, le plus jeune fils du roi. Mais quand un des frères de ce dernier lui offre quelque chose qu'elle ne peut refuser, la jeune humaine plongera tête première dans le véritable monde de la trahison et de la haine pour pouvoir gagner sa place. L'imagination de cet auteur est sans aucun doute, notamment pour la création de notre monde, celui de la technique, un clin d’œil génial. Tout comme l'humiliation de Jude qu'elle aborde avec tendresse et la relation amour/haine de Jude et Cardan avec passion. Par contre, le détail qui m'a le plus ému est la bisexualité que peu d'auteurs tentent d'écrire dans ce genre d'univers. Un monde merveilleux avec des personnages qui, peu importe leurs attitudes, forme bien le récit et l'aventure.
Un roman avec une histoire addictive, des créatures de toutes sortes et une romance qui nous garde en haleine. Tout pour créer une excellente lecture.

Un conte, des Faes, un monde et une histoire qui est désormais mienne.
Coup de foudre !

6/5

Extraits :
''I want to win my place'', I tell her.



In my heart, I yearn to best them.

Sabrina

lundi 14 janvier 2019

L.O.L- Pizza Hawaïenne

Nom du livre:L.O.L- Pizza Hawaienne 
Nom de la collection:L.O.L
Auteure:Marilou Addison
Éditions:Boomerang
Pages:416
Date de sortie:7 novembre 2018
Prix:16,95 $(en papier)12,99$(électronique)
Âges:13 ans +

Synopsis

Les vacances de Noël sont presque arrivées, à LOL.
Avant que les élèves puissent enfin se reposer, ils doivent participer à la distribution annuelle de paniers de Noël, destinés à toutes les familles démunies de la région. Une énorme collecte de denrées se déroule donc à la polyvalente et, afin d'en amasser le plus possible, certains jeunes participent à un spectacle HAUT EN COULEUR !

Évidemment, les deux Fred font partie de ce spectacle, mais pas pour les mêmes raisons. Tandis que la souris se réjouit de pouvoir aider sa communauté, le géant, pour sa part, tente à tout prix de cacher un lourd secret.

Espérons que ce sera la dernière fois que le géant osera mentir à la souris...

-----------------------------------------------------------------

Marilou Addison aborde avec aisance des problèmes ancrés dans notre génération, du point de vue de l'adolescent. C'est destiné à un public de tout âgés, avec son côté humoristique malgré le sérieux des sujets. Pour les fêtes, les deux Fred ont été choisis pour jouer dans la pièce de théâtre Noël. Épuisée par une otite, la souris participe à la distribution des paniers de denrées, tandis que le géant, essaie de garder un secret que seule la peste de l'école sait. Entre les puces, la pizza et les costumes, les deux jeunes devront faire face à une toute nouvelle aventure désastreuse. Il n'a pas peu dire, les deux Fred ne sont pas chanceux dans leur mésaventure, et c'est bien pour ça que je les aime. Ici, l'auteure évoque avec tendresse la perte d'un travail, l'intimidation et la pauvreté. Des sujets intenses mais tout de même addictifs que j'ai aimé découvrir avec allégresse. C'est un des tomes les plus bouleversants de la série mais aussi le plus pur. Et puis, j'ai ressorti avec le sourire comme toujours.
L'hiver et Noël est mis en valeur avec cette cinquième gaffe des Fred. Une leçon à retenir : ce n'est jamais bien de mentir.


Des moments vrais, touchants et drôles à la hauteur.
J'ai complètement adoré !


4.5/5

Extraits :
J'ai saisi le déguisement et je suis allé l'enfiler, tandis que les autres faisaient pareil avec les leurs. Quelques minutes plus tard, on s'est tous pointés dans le milieu de la salle pour que Sinclair nous prenne en photo. Je ne vais pas te mentir, la souris était hyper charmante, avec son bonnet vert et ses pompons qui virevoltaient dans tous les sens à ses moindres mouvements. Elle t'a dit qu'elle faisait un lutin ? OUI, MAIS QUEL LUTIN ! J'en ai presque oublié à quel point j'avais l'air idiot, de mon côté, déguisé en Rudolphe.


Le problème, c'est que je n'ai pas compris ce qu'il disait, alors, j'ai pris mon élan et je lui ai FRACASSÉ le haut de la pommette. Non, mais franchement, je n'allais pas lui  permettre de me lever le chandail sans rien faire ! Si on avait été seuls, ç'aurait été différent, mais...
Non... ce n'est pas ce que je voulais dire. Enfin... ce n'est pas ce que tu crois. 
C'est juste que... Là, tout le monde était près de moi et pouvait voir mon ventre, qui était rouge et couvert de boutons.


Pour découvrir un extrait ou faire l'achat du livre, voilà le site internet :


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)






Sabrina

jeudi 10 janvier 2019

Mini-Maude- Duo-Tang et mains moites

Nom du livre:Mini-Maude- Duo-Tang et mains moites
Nom de la collection:Mini-Maude
Auteure:Catherine Girard-Audet
Éditions:Les Malins
Pages:320
Date de sortie:22 février 2018
Prix:14,95 $(en papier)11,99$(électronique)
Âges:9 ans +

Synopsis

Je m’appelle Maude Ménard-Bérubé, et aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai dix ans, mais ça m’énerve, car je devrais être plus vieille. Après tout, Sophie et Marianne vont bientôt avoir onze ans, et je suis vraiment plus mature qu’elles. Ça m’a toujours agacée d’être parmi les plus jeunes de ma classe et de devoir célébrer mon anniversaire en plein été, alors que tout le monde est en vacances. Si j’étais née pendant l’année scolaire, je pourrais fêter ça à l’école et avoir toute l’attention sur moi. 

J’aime : le bel Antonin, les surprises, la danse, la mode, mes amies Jeanne, Sophie, Clara, Charlotte et Marianne (quand je ne suis pas en chicane avec elle). 

Je n’aime pas : les filles qui osent s’asseoir à notre table de la cafétéria, Marianne quand elle me copie ou essaie de me voler mon kick, les disputes incessantes de mes parents et les arbres généalogiques.

En attendant que ces pages tomberont un jour entre les mains d’un grand producteur qui fera un film sur ma vie, je vous invite dans mon univers. 

Maude xox

--------------------------------------------------------

Maude est un personnage de série jeunesse qui m'a toujours fascinée, elle est méchante et affreuse avec les gens mais malheureusement, derrière cette facette, se cache une jeune femme qui souffre durement d'une séparation parentale. Donc, découvrir une Maude probablement plus faible, ainsi que sa véridique histoire, c'est très touchant et j'en suis certaine qu'elle a changée radicalement de point de vue les haineux. Maude a dix ans et elle heureuse, des parents aimants, des amies fidèles et un coup de foudre adorable. or, quand sa maison se transforme en jour d'orage et qu'elle perd peu à peu ses amies, la mini-Maude réalisera que l'option de la sournoiserie n'est jamais la bonne. Dans ce premier tome, nous rencontrons une version plus jeune d'une Maude très connue, et évidemment, celle d'une Jeanne et d'une Marianne telles que nous les connaissons. Ils ont toujours formé un trio d'amitié fort et ce, malgré les événements qui se sont produit, et cette amitié me fait sourire à chaque fois. C'est léger, c'est rusé parfois, mais, c'est autant bon que la Maude Bérubé adolescente. Et ce, grâce à ses origines qui ont façonné celle qu'elle est devenue aujourd'hui.
C'est un départ génial et simple pour une série très jeunesse.


Les origines d'une jeune adolescente qui nous brisent le cœur.
J'ai bien aimé !

3.5/5

Extraits :
La vérité, c'est que mon père se trouve toujours de bonnes excuses pour éviter d'être seul avec moi. Qu'est-ce que je lui ai fait pour qu'il soit si distant ? Pourquoi est-ce qu'il
ne comprend pas que tout ce que je veux, c'est qu'il soit plus présent pour moi ?


Marianne : Antonin ne t'appartient pas, Maude !
Moi : Qu'est-ce que ça veut dire, ça ?
Marianne (en me défiant du regard) : Que si Antonin me demande de sortir avec lui, je vais accepter.
Moi : Pff ! Ça n'arrivera jamais. Tu n'es pas son genre.
Marianne : Ce n'est pas ce que tout le monde raconte.

Sabrina

mardi 8 janvier 2019

Throne of Glass

Nom du livre:Throne of Glass
Nom de la collection:Throne of Glass
Auteure:Sarah J. Maas
Éditions:Bloomsbury
Pages:406
Date de sortie:7 mai 2013
Prix:15,99 $(en papier)10,99$(électronique)
Âges:14 ans +

Synopsie

In a land without magic, where the king rules with an iron hand, an assassin is summoned to the castle. She comes not to kill the king, but to win her freedom. If she defeats twenty-three killers, thieves, and warriors in a competition, she is released from prison to serve as the king's champion. Her name is Celaena Sardothien.
The Crown Prince will provoke her. The Captain of the Guard will protect her. But something evil dwells in the castle of glass--and it's there to kill. When her competitors start dying one by one, Celaena's fight for freedom becomes a fight for survival, and a desperate quest to root out the evil before it destroys her world.

-------------------------------------------------------

Celaena Sardothien
Image associée

Féerique, incroyable, envoûtant, subjuguant, séduisant, bref, ce premier tome est très prometteur, pour la suite de cette saga. Celaena est une tueuse la plus connue dans EndovierReconnue pour être rusée et sournoise, elle est enfermée dans une prison pour encore un long moment. Mais quand Dorian, le fils du roi, lui tend une offre qu'elle ne peut refuser, elle se retrouve dans une compétition où la mort est la seule issue. Seulement, refuser la liberté lui est inconcevable. Or, alors que tout se passait bien, chacun des candidats meurt, assassiné et la jeune femme devra surveiller ses arrières tout en gardant sa place dans les combats. Et ce malgré les histoires de cœur qui s'en mêlent... Je déteste Hunger Games, mais cette saga, je l'aime désormais d'amour. Et ça, peu importe la ressemblance avec Katniss. C'est nouveau, c'est authentique, c'est à couper le souffle du début jusqu'à la fin. Et comment ne pas tomber amoureuse de Chaol et Dorian, le méchant et le bon, le garde du corps et le prince, et ils ont le genre de relation impérissable.
Dans mon cœur, elle dépassera à pleine couture la saga Acotar, avec son décor unique et des héros attachants, qu'on aime parfois détester.

Un monde de combat, de mort, de glace et de possible amour.
Coup de coeur !

5.5/5

Extraits :
Celaena eyed the pianoforte. She used to play - oh, she'd loved to play, loved music, the way music could break and heal and make everything seem possible and heroic.



Light and darkness. Life and death. Where do I fit in ?



BONUS

Sabrina

lundi 7 janvier 2019

Stony Bay Beach- Tim&Alice

Nom du livre:Stony Bay Beach- Tim&Alice
Nom de la collection:Stony Bay Beach
Auteure:Huntley Fitzpatrick
Éditions:Nathan
Pages:560
Date de sortie:22 août 2018
Prix:29,95 $(en papier)22,99$(électronique)
Âges:14 ans +

Synopsie

À 17 ans, après quelques années à la dérive, Tim est mis à la porte de chez lui. 
Il trouve refuge chez son meilleur ami Jase, dans une maison qui n'est pas du tout repos.
En effet, la sœur aînée Alice, pour qui Tim craque immédiatement, tient toute la famille à bout de bras. Un rapprochement électrique entre deux cœurs aux blessures profondes. Mais une rencontre avec un enfant risque de bouleverser leur histoire à jamais...

-------------------------------------------------
Merci à Martine et à Interforum Éditis Canada pour votre confiance

-------------------------------------------------


Alison Garrett
vacances
Timothy Mason

J'avais eu un énorme coup de foudre par le couple formé par Jase et Sam, donc, était de mon devoir de lire la suite. Et j'ai adoré, ça n'a pas été le coup de foudre, mais dans l'ensemble j'ai bien aimé. Tim est casse-cou, tandis qu'Alice est une grande sœur responsable et qui rêve d'être infirmière, et quand le jeune homme emménage dans l'appartement en haut de sa maison, la jeune femme se bat bec et ongles pour regagner son territoire. Or, le destin et l'amour se frayent parfois un chemin sans pour le moindre prévu. Cette histoire est touchante, drôle, remplie de sentiments et d'espoir. Et l'auteure réussit à envoyer un très beau message au travers de ses mots. Elle aborde ainsi avec simplicité la paternité imprévue, les problèmes financiers et les troubles familiaux, tout en laissant une pointe d'humour tout en finesse et beauté. Et puis même si Sam et Jase resteront mes chouchous; Alice et Tim m'ont ému.
Un dernier tome, qui j'espère, ne conclut pas cette duologie feeling good et toute nouvelle.

L'océan et la plage nous accueillent de nouveau pour l'aventure d'Alice et Tim.
J'ai complètement adoré !

4.5/5

Extraits :
- Tout ce que tu as fais, c'est tirer ton coup, et tu ne t'en souviens même pas ! Et maintenant, je suis grosse, n'est-ce pas ?
Cela m'apparaît comme le moindre de ses problèmes, mais au moins, je connais la réponse.
- Non ! Non. Bien sûr que non. Pas du tout. Tu es exactement comme avant.
La fille dont que je ne me souviens pas.
De la sueur coule sur mon front.
- Mieux même ! Tu es encore mieux !
Elle inspire, cherche sa serviette, qu'elle doit avoir laissée tomber par terre. je fais mine de lui tendre la mienne, avant de me rappeler que j'ai craché une des Saint-Jacques
dedans.
- Mieux... vraiment ?
- Absolument


Par la fenêtre de la cuisine, je le vois descendre l'escalier du garage de ses longues jambes, les mains dans les poches. Il atteint la pelouse, se dirige vers sa voiture, toute propre et scintillante après la pluie, son pare-brise maculé de feuilles, puis il met sa main en visière et regarde notre maison. Son visage s'illumine d'un bonheur pur.
Comme si le monde débordait de potentiel.

Potentiel : un mot synonyme d'espoir.


Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « interforum editis canada »


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)



Sabrina