Mes critiques

lundi 12 novembre 2018

Les écorchés- Ravage

Nom du livre:Les écorchés- Ravage
Nom de la collection:Les écorchés
Auteure:Tillie Cole
Éditions:Milday
Pages:448
Date de sortie:18 avril 2018
Prix:26,95 $(en papier)17,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l’assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit cachée de tous jusqu’au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi… et qu’il habite chez leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe. Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver son frère, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal qui la captive et la terrorise. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement… et à survivre aux guerres de clans ?

-----------------------------------------------
Merci à Aline, les éditions Milady et La Boîte de Diffusion pour votre confiance
-----------------------------------------------


Zoya Kostava
Résultats de recherche d'images pour « Sofia Black-D'Elia photoshoot »
194
Image associée

Tillie Cole, cette parfaite auteure, qui a chaque remplies mes espérances et même au-delà. Et cette fois-ci, mon cœur a débordé d'espoir, de peur, de tristesse et d'amour pour 194 et Koya, deux âmes perdues. Zoya Kostava est la petite soeur de Kaal Kostava, l'héritier de la famille Kostava. Croyant qu'il est mort avec le reste de sa famille, elle vit dans la solitude et le chagrin. Jusqu'au jour où un brin d'espoir lui éclaire son obscurité et qu'elle décide de tout quitter pour aller en sa rencontre. Or, rien ne se déroule comme prévu et un monstre miraculeux risque de refaire le plan de basse. L'auteure nous sert sur un plateau d'argent une rencontre entre deux amants maudits, mais également deux jeunes gens dont le monde extérieur leur est inconnu. C'est à la fois d'une beauté tragique et d'un mal poignant. J'ai eu le cœur à l'envers, les larmes aux yeux et le ventre noué, l'histoire de ce combattant et d'une orpheline est venue me chercher par les tripes, surtout 194. Cet homme défiguré par une femme, pour qu'il devienne un monstre physiquement et mentalement, et qu'il n'ait que cette image en tête. Simplement et en coups de poing, Tillie Cole démontre avec ce récit à quel point les apparences sont trompeuses.
En conclusion, un avant-dernier tome unique et qui nous brise et répare la poitrine à plusieurs reprises.

Un homme et une femme trop longtemps resté seuls forment une relation magnifique.
Coup de foudre !


6/5

Extraits :
- Est-ce que tu es bien réelle ? demanda-t-il.
Je baissai les yeux, gênée, puis répondis avec un petit rire :
- Tout dépend de qui tu veux parler. Zoya Kostava est un mythe, la célèbre fille du clan Kostava dont le corps n'a jamais été retrouvé. Si tu parles de moi à des Géorgiens,
ils évoqueront plus un fantôme qu'un être de chair et de sang.
Valentin fit descendre sa main de mon visage jusqu'à ma taille.
- Pour moi, tu es réelle.
Je sentais de l'électricité statique crépiter entre nous. La tension était forte, mais nous étions tous les deux meurtris et fragiles. Nous étions assez près comme cela.


Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, puis appuya sur mon doigt et commença à le faire tourner sur sa peau. Lorsque j'arrivai sur la cicatrice qu'elle arborait à l'épaule, je retins mon souffle, puis exhalai lourdement. Elle déplaça mon doigt jusqu'à son autre épaule et recommença.
Elle semblait vouloir parler, mais aucun son ne sortit de ses lèvres. Enfin, elle transporta nos mains jointes jusqu'à sa troisième cicatrice, sur la hanche.
- Nous avons tous les deux des cicatrice, murmura-t-elle.
La compréhension qui transparaissait dans sa voix me donna la chair de poule. Elle m'avait parlé. Il ne s'agissait ni d'un ordre, ni d'un commentaire prononcé comme si je n'étais pas là. 
Elle m'avait parlé. Comme si j'en étais digne.

Comme si j'étais un être humain et non une bête meurtrière.




Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « la boîte de diffusion »


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)



vendredi 9 novembre 2018

Les contes interdits- Le joueur de flûte de Hamelin

Nom du livre:Les contes interdits- Les joueurs de flûte de Hamelin
Nom de la collection:Les contes interdits
Auteure:Sylvain Johnson
Éditions:Ada
Pages:238
Date de sortie:4 avril 2018
Prix:19,95 $(en papier)12,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

Une jeune femme violemment agressée et laissée pour morte par trois monstres sur une plage de la côte du Maine. 

Un petit village touché par des disparitions multiples et des cérémonies païennes cauchemardesques.

Un shérif lugubre et alcoolique, incapable de mettre fin au fléau. 

Un tueur en série libéré, puis recruté afin de trouver la bête sévissant dans le parc de l’Océan. 

Une enseignante à la beauté d’Aphrodite qui sacrifie tout pour sauver les siens.

---------------------------------------------------

Image associée


Je suis légèrement mitigé vis-à-vis de ce roman, pourtant, ce n'est pas négatif. L'histoire en soi est addictive, et cela est grâce au talent de l'auteur, malheureusement malgré ce bon point, n'empêche pas que quelques détails m'ont mise mal à l'aise. Dans la ville du Maine rien n'est parfait peu importe les apparences, il y a des disparitions de jolie blonde, une légende qui s'intensifie chaque jour et un meurtrier qui se présume innocent débarque, fraîchement sorti de taule. Alors que des femmes tentent de cacher un terrible secret, la petite ville du Maine risque de dévoiler des événements enfouis depuis beaucoup trop longtemps. J'ai vraiment aimé que Sylvain ajoute une pointe de thriller et de policier à ce récit, également d'y insérer une pointe de mystère, ce dernier plane sur nous tout au long de notre lecture. Et puis, découvrir une version sombre d'un conte qui m'était inconnue au départ est un détail que j'ai apprécié. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, les scènes sexuelles ou des viols m'ont mise dans une posture que je n'ai guère aimée, certes, ceci se passe de nos jours, mais je crois que c'était trop dur pour mon petit cœur.
En conclusion, elle n'en reste pas moins une bonne lecture, il faut juste une préparation niveau poitrine.

Une ville inquiétante et horrible avec des habitants qui le sont tout autant.
J'ai bien aimé !

3.5/5

Extraits :
- Il faudra vous trouver une petite femme. Vous savez, il y a beaucoup de célibataires dans le coin.
- C'est vrai ?
- Bien-sûr.
En déposant sa tasse sur la table, il aperçut une silhouette dans l'ouverture qui menait à la cuisine. Une femme vêtue d'un tablier, les mains blanches de farine. Elle l'observa
brièvement avant de s'adresser à la patronne.


Touchant la flûte sous son chandail, il savait toutefois quelle serait sa prochaine démarche. Il avait l'intention d'aller visiter la maison de cette mystérieuse institutrice qui, selon la légende locale, s'était sacrifiée pour la communauté. On la croyait disparue, mais Denis en doutait.
Il s'ennuyait presque du calme de sa cellule.

Presque.



BONUS


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)











mercredi 7 novembre 2018

Les contes interdits- Pinocchio

Nom du livre:Les contes interdits- Pinocchio
Nom de la collection:Les contes interdits
Auteure:Maude Royer
Éditions:Ada
Pages:
Date de sortie:4 avril 2018
Prix:19,95 $(en papier)6,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

Une maison insalubre accumulant les jouets d’un vieux sculpteur alcoolique. 

Un manipulateur vicieux trouvant l’extase dans le mensonge et la torture. 

D'infâmes parents accusés d’un crime inimaginable, à qui on ne confierait même pas un chat. 

Un garçon ayant l’audace de croire qu’il peut servir de conscience à un être abject. 

Un vœu, celui de se libérer du passé, qu’une mystérieuse femme aux cheveux bleus aurait le pouvoir d’exaucer.

--------------------------------------------------------

Résultats de recherche d'images pour « pinocchio gif »

Waouh ! Ça, c'est de la fiction intense avec cette aura mystérieuse effrayant dosé de moment de malaise. Notamment l'humour, les moments imprévisibles ou les vidéos sordides. Il y avait parfois des instants, où je lâchais des rires francs avant de retrouver mon sérieux. Patrick Nocchio n'est pas un adolescent comme les autres, loin de là, mais pour l'instant, personne ne le sait. Résidant désormais avec son grand-père alcoolique et collectionneur de poupée, il vit dans le mensonge et la phobie des chats. Or, habité dans un tel environnement n'est jamais ceint pour personne, encore moins pour un gamin ravagé. Maude Royer m'a impressionné pour un premier roman adulte, il est époustouflant et addictif. À la base, Pinocchio est sombre, mais ici, il est carrément noir. Il n'est pas sain du tout, et c'est ce qu'il nous attire durant notre lecture. Le côté plus spectateur d'une descente dans les enfers. Malheureusement, Jim est personnage assez différent des autres, et j'aurais voulu qu'il soit plus approfondi. C'est l'un des meilleurs avec la fée bleue.
En conclusion, un Disney réécrit d'une main experte, laissant aucun détail de côté. Lisez-le vivement !

Un Pinocchio dur à déchiffrer et légèrement cinglé.
J'ai adoré !

4/5

Extraits :
Tel un faon qui aurait flairé un prédateur, Jim bondit de l'autre côté de la fenêtre. Il ouvrit son parapluie au-dessus de sa tête, comme s'il pouvait le protéger de la colère
du jeune homme. 
Il revint ensuite une dernière fois à la charge :
- L'été est fini, mon cher Patrick. La véritable question est donc : pourquoi laisse-tu encore cette fenêtre ouverte ?


- Faut croire que t'as un ange gardien, en conclut Frédérique.
- Faut croire, oui, murmura Patrick.
Avant de retourner chez elle en passant entre les branches des cèdres qui délimitaient les deux terrains, la jeune femme le serra brièvement dans ses bras.

Il ne lui opposa aucun résistance.



BONUS


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)











lundi 5 novembre 2018

Les contes interdits- Le petit chaperon rouge

Nom du livre:Les contes interdits- Le petit chaperon rouge
Nom de la collection:Les contes interdits
Auteure:Sonia Alain
Éditions:ADA
Pages:210
Date de sortie:4 avril 2018
Prix:19,95 $(en papier)6,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

Une vieille Tsigane en communication avec des esprits, condamnée à une fin tragique pour avoir découvert la vérité au sujet de sa fille. 

Une enfant retrouvée dans les bois, devenue plus tard une séductrice avide de vengeance. 

Un groupe d’hommes aux mœurs vicieuses, semant l’horreur sur leur passage. 

Un sergent de police acharné, tentant d’endiguer une série de meurtres barbares à caractère sexuel.

Un loup rôdant dans la nuit, à la recherche d’une proie délectable.

-----------------------------------------

Résultats de recherche d'images pour « little Red Riding Hood gif »


J'ai vraiment adoré cette réécriture sombre et gore du chaperon rouge. Sonia Alain a créé assez de moment qui fait froid dans le dos et de moment plus doux, plus touchant, pour nous faire vivre des sensations fortes. Angelika n'a qu'une idée en tête depuis trois ans, détruire et assassiner les meurtriers de sa mère et de sa grand-mère. De son côté, le sergent Olivier découvre à son désespoir des morts les plus sordides et tente d'attraper ce tueur ainsi qu'une bande de malfaiteurs sans cœur. C'est une course contre la mort qui commence. Le dicton : la vengeance est un plat qui se mange froid, prend tout son sens à travers ce récit. Nous vivons de vengeance, tout comme la jeune femme, durant notre lecture et c'est impossible de lâcher notre livre sans savoir le mot final. L'auteure nous offre un personnage féminin badass sans toutefois tombé dans le cliché de la fameuse assassineuse mystérieuse et c'est génial, puisque rien n'est prévisible. Et la relation du loup et d'Angelika est pure et beaucoup plus saine que dans le conte original. Ils sont alliés désormais, plus ennemis. Pour l'instant, il se range à mon top des réécritures favorites.
Je vous conseille chaudement ce roman, accompagné des lumières fermées et avec seul les sons des branches à l'extérieur.


Un thriller intense et dégoûtant par moments, avec une femme avide de se venger et se battre.
J'ai complètement adoré !

4.5/5

Extraits :
Elle utiliserait toutes les ruses imaginables pour les prendre dans ses filets. Elle élaborerait des pièges dont ils ne pourraient s'extraire. Tel un loup affamé, elle
les traquerait sans merci. Une porte barrée à double tour s'était ouverture sur son passé, tuant à tout jamais le peu qu'il restait de la petite fille naïve qu'elle avait été jadis.


- J'ignore à quoi tu joues, pauvre idiote, commença-t-il avec cynisme, mais une chose est certaine...., ça ne peut pas être le même loup que celui de ton enfance !
Un rire caustique accueillit ses paroles. Paul chercha à repérer sa position, mais elle demeurait hors de portée.
- Il est unique. Il n'a pas d'âge. Lui et moi sommes unis par un lien surnaturel que tu ne pourrais pas comprendre.
Comme pour confirmer ses propos, une masse lourde atterrit sur le toit de la cabane, le prenant par surprise. Paul releva brusquement la tête, l'estomac noué.

- C'est impossible..., murmura-t-il avec incrédulité. C'est beaucoup trop haut ! s'écria-t-il avec plus de force.


BONUS


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)











jeudi 1 novembre 2018

Nellie- Conspiration

Nom du livre:Nellie- Conspiration
Nom de la collection:Nellie
Auteure:Sylvie Payette
Éditions:Québec Amérique
Pages:304
Date de sortie:24 janvier 2018
Prix:14,95 $(en papier)9,99$(électronique)
Âges:14 ans +

Synopsie

Aventure, mystère et amour sous le soleil des Caraïbes !

Nellie se trouve coincée de manière inattendue sur un bateau à destination de la Martinique, puis de la Guadeloupe… auprès d’Henri ! L’attirance est plus forte que jamais entre eux. Mais tandis qu’Henri recherche des documents secrets qui risquent de compromettre la monarchie du Kébec, Nellie attire l’attention et se met en danger.

À quelles extrémités seront prêts Armand et Henri pour protéger la jeune femme ? L'amour réserve bien des surprises...

-------------------------------------------
Merci à Janie et aux éditions Québec Amérique pour votre confiance
-------------------------------------------

Selon moi, ce quatrième tome est le meilleur de la série, pour l'instant. Il est assez dosé d'action, d'amour, d'amitié, de persévérance, bref, nous retrouvons tous ces petits points qui font en sorte qu'un roman d'aventures soit bon. Nellie n'est sur le bateau, avec nul autre qu'Henri, le garçon qui partage la moitié de son cœur. Alors que les deux tentes d'enterrer leurs sentiments, Henri recherche des documents tandis que la jeune rousse se met en danger. Ils n'ont d'autres choix que de s'allier avec des inconnus de confiance.
Sylvie Payette nous offre du rêve en mot, c'est addictif et magique. C'est un décor magistral, qui nous transporte dans un vieux Québec assez détonant au nôtre. Je suis charmé par l'idée et l'ambiance qui règne, un mélange de souffle coupé et de calme absolu, une bonne lecture pour une telle saison.
En conclusion, un récit d'aventures captivant que je conseille à tous les fans du siècle dernier.

Une finale qui nous laisse sans voix et nous donne envie de posséder la suite à l'instant même.
J'ai bien aimé !

3.5/5

Extraits :
J'aimais ces moments tout simples avec lui. On s'était installés au bout du lit. Il avait déplacé le petit bureau pour nous servir de table. Il savait improviser des situations
où je pouvais être moi-même, sans fard ni jouer à comtesse.


C'était bien mal me connaître. Soirée pour hommes seulement ? Eh bien, j'allais trouver un moyen de m'y rendre, moi aussi.


J'aurais sûrement dû écouter Henri, mais je n'étais pas du genre à attendre les bras croisés.



Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « québec amérique »

Pour découvrir un extrait ou faire l'achat du livre, voilà le site internet :


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)





mardi 30 octobre 2018

The Traitor's Circle- La couleur du mensonge

Nom du livre:The Traitor's Circle- La couleur du mensonge
Nom de la collection:The Traitor's Circle
Auteure:Erin Beaty
Éditions:Lumen
Pages:512
Date de sortie:11 avril 2018
Prix:28,95 $(en papier)15,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, façonnant le paysage amoureux et politique du royaume. Et c'est à la capitale, lors du Concordium, que se nouent tous les cinq ans les mariages les plus prestigieux. Mais Sage Fowler, modeste orpheline recueillie par un oncle riche et respecté, n'a rien du parti idéal : sa seule chance de s'en sortir, c'est d'épouser un beau parti. 
Elle se présente donc chez une entremetteuse... où l'attend une surprise de taille ! Car si elle échoue lamentablement - la faute à sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée -, la marieuse, amusée par son franc-parler et son sens aigu de l'observation, lui propose en revanche de devenir apprentie. 

Sa mission : espionner les candidats au mariage en partance pour le Concordium. C'est accompagnée par un bataillon d'élite que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la province. Mais en chemin, leur escorte ne tarde pas à comprendre qu'ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l'un des membres de la troupe sollicite l'aide de Sage... or, plus elle avance dans ses recherches, plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu ! Et, doucement, le piège semble se refermer sur elle...

-------------------------------------------------
Merci à Martine et à Interforum Éditis Canada pour votre confiance
-------------------------------------------------


Sage Fowler
Josie Lane | IMG Models
Alexander Quinn
Résultats de recherche d'images pour « Ansel Elgort »

C'est une trilogie très méconnue chez Lumen, et pourtant, c'est une perlé merveilleuse assorti à une bombe à retardement. Erin Beaty offre un roman à l'époque des princes, des sergents et des futures épouses, sans toutefois tombé dans le cliché habituel de ce genre. Il est intense à souhait ! Sage Fowler est une orpheline, enfant de parents décédés, elle est prise en charge par son oncle, un riche homme connu de tous. Quand elle devient l'apprentie d'une marieuse lors d'une bêtise, la jeune femme va vite apprendre la dureté de tel travail, surtout lorsqu'elle devient une espionne. Mais à quel prix ? Je suis totalement amoureuse de ce récit, que ce soit pour les personnages, la trame, l'idée en soi ou bien l'originalité, l'auteure à créer un univers captivant et charmant ainsi que'haletant. Les secrets se dévoilent peu à peu laissant notre souffle coupé avec tant de bombe et d'explosion. Cette romance dosé d'aventure est parfaite, surtout grâce à la relation amour/haine de Sage et Quinn ;)
En conclusion, une aventure que je conseille à tous ceux qui sont fans de ce style, ainsi qu'au amoureux de cette époque.

Un premier tome qui apporte de l'action, de l'amour et de la perfection.
Coup de coeur !

5/5

Extraits :
- Vous êtes persuadé que c'est parce que vous aimez ça, termina la voix de Sage pour lui. Que vous êtes devenu un monstre.
- Oui, répondit-il en croisant le regard de la jeune fille, terrifié qu'elle le voie sous ce jour.
- Ce n'est pas le cas, dit-elle avec un doux sourire.
- Comment pouvez-vous être si sûre de vous ?
Elle avait si bien su lire en lui jusqu'à présent. Peut-être avait-elle raison là aussi ?
- Parce que vous vous en souciez encore.


- Tu devrais vraiment y aller, murmura-t-elle.
Il acquiesça et promena le pouce le long des lèvres de Sage puis se pencha de nouveau vers elle.
- Tu es tellement belle... souffla-t-il avant de déposer sur sa bouche le plus délicat des baisers.
Il relâcha lentement son étreinte, laissant errer ses mains sur la joue et la taille de sa partenaire - la quitter semblait lui être insupportable -, puis il recula d'un

pas, épousseta son gilet et disparut.


BONUS


Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « interforum editis canada »

lundi 22 octobre 2018

La haine qu'on donne

Nom du livre:La haine qu'on donne
Nom de la collection:...
Auteure:Angie Thomas
Éditions:Nathan
Pages:496
Date de sortie:3 octobre 2018
Prix:29,95 $(en papier)19,99$(électronique)
Âges:14 ans +

Synopsie

Starr a seize ans, elle vit dans un quartier rythmé par les guerres entre gangs et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son collège privé situé dans une banlieue chic où elle est l’une ses seules Noires : tous les jours, elle fait le grand écart entre ces deux mondes.

Sa vie vole en éclats le soir où son ami Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux.

Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, Starr va apprendre à redresser la tête.

-------------------------------------------------
Merci à Martine et à Interforum Éditis Canada pour votre confiance
-------------------------------------------------


Starr Carter
Image associée

J'ai pris un jour entier avant de réussir à rassembler mes mots et mes émotions, pour vous offrir une chronique potable. Parce que, le seul mot qui me venait à l'esprit à la fin de ma lecture, c'est injustice. Un mot, neuf lettres mais qui donne tant d'impact dans le ventre et dans le cœur. Starr Carter est une adolescente noire banale. Elle étudie dans une école de blanc, à deux meilleures amies, un petit ami et une passion pour le basket-ball. La jeune adolescente ne se plaît pas, sa vie est normale, surtout avec des parents comme les siens. Jusqu'au jour où son meilleur ami de toujours, Khalil, revient à Garden Height et qu'elle le revoit. Le même soir, alors que tout semble bien se passer, il meurt sous les balles d'un policier blanc. Commence alors une bataille pour Starr : parler ou garder le silence. Cette histoire n'est pas seulement celle de Starr, c'est aussi celle de tous les personnages, qu'il soit un gentil ou un méchant. Chacun doit vivre avec la mort d'un adolescent innocent et ça m'a brisé le cœur. Car oui, j'ai craqué sous les larmes, la colère, en criant haut et fort mon désaccord, les rires et j'ai regretté pendant des instants d'être blanche, et d'avoir des privilèges qu'eux n'ont pas. Malheureusement, c'est la réalité, une vie sombre et c'est choquant de le vivre par les yeux d'une jeune femme. Malgré tout, je n'arrive pas à mettre mes émotions ensemble, or, ce récit est percutant.
Lisez-le ou visionnez-le, mais ne passer pas à côté d'un roman si magnifiquement violent.


Une histoire qui m'a fait perdre les mots et créer beaucoup de larmes.
Coup de foudre !

6/5

Extraits :
- Oh, la vérité, nous on la connaît, assène papa. Nous, ce qu'on veut, c'est la justice.


Je lève les yeux vers les étoiles. Papa dit qu'il m'a appelée Starr parce que j'étais sa lumière dans les ténèbres. Là, tout de suite, moi aussi j'aurais bien besoin 

d'une lumière dans les ténèbres qui m'enveloppent.




BONUS


Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « interforum editis canada »