Mes critiques

vendredi 9 novembre 2018

Les contes interdits- Le joueur de flûte de Hamelin

Nom du livre:Les contes interdits- Les joueurs de flûte de Hamelin
Nom de la collection:Les contes interdits
Auteure:Sylvain Johnson
Éditions:Ada
Pages:238
Date de sortie:4 avril 2018
Prix:19,95 $(en papier)12,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

Une jeune femme violemment agressée et laissée pour morte par trois monstres sur une plage de la côte du Maine. 

Un petit village touché par des disparitions multiples et des cérémonies païennes cauchemardesques.

Un shérif lugubre et alcoolique, incapable de mettre fin au fléau. 

Un tueur en série libéré, puis recruté afin de trouver la bête sévissant dans le parc de l’Océan. 

Une enseignante à la beauté d’Aphrodite qui sacrifie tout pour sauver les siens.

---------------------------------------------------

Image associée


Je suis légèrement mitigé vis-à-vis de ce roman, pourtant, ce n'est pas négatif. L'histoire en soi est addictive, et cela est grâce au talent de l'auteur, malheureusement malgré ce bon point, n'empêche pas que quelques détails m'ont mise mal à l'aise. Dans la ville du Maine rien n'est parfait peu importe les apparences, il y a des disparitions de jolie blonde, une légende qui s'intensifie chaque jour et un meurtrier qui se présume innocent débarque, fraîchement sorti de taule. Alors que des femmes tentent de cacher un terrible secret, la petite ville du Maine risque de dévoiler des événements enfouis depuis beaucoup trop longtemps. J'ai vraiment aimé que Sylvain ajoute une pointe de thriller et de policier à ce récit, également d'y insérer une pointe de mystère, ce dernier plane sur nous tout au long de notre lecture. Et puis, découvrir une version sombre d'un conte qui m'était inconnue au départ est un détail que j'ai apprécié. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, les scènes sexuelles ou des viols m'ont mise dans une posture que je n'ai guère aimée, certes, ceci se passe de nos jours, mais je crois que c'était trop dur pour mon petit cœur.
En conclusion, elle n'en reste pas moins une bonne lecture, il faut juste une préparation niveau poitrine.

Une ville inquiétante et horrible avec des habitants qui le sont tout autant.
J'ai bien aimé !

3.5/5

Extraits :
- Il faudra vous trouver une petite femme. Vous savez, il y a beaucoup de célibataires dans le coin.
- C'est vrai ?
- Bien-sûr.
En déposant sa tasse sur la table, il aperçut une silhouette dans l'ouverture qui menait à la cuisine. Une femme vêtue d'un tablier, les mains blanches de farine. Elle l'observa
brièvement avant de s'adresser à la patronne.


Touchant la flûte sous son chandail, il savait toutefois quelle serait sa prochaine démarche. Il avait l'intention d'aller visiter la maison de cette mystérieuse institutrice qui, selon la légende locale, s'était sacrifiée pour la communauté. On la croyait disparue, mais Denis en doutait.
Il s'ennuyait presque du calme de sa cellule.

Presque.



BONUS


Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)











Aucun commentaire:

Publier un commentaire